Briser les chaines de la peur!

Breaking the chains of fear

Mon expérience de près de 20 ans comme professeur d’anglais pour des adolescents, comme pour des adultes, m’a bien appris quelque chose qui devrait être un préalable à toute tentative d’apprentissage, ou de remise à niveau en anglais. Il faut avant tout aider les apprenants à se débarrasser de cette peur qui les empêche de prendre la parole spontanément, quelles que soient les difficultés et lacunes accumulées pendant l’apprentissage scolaire.

Celles-ci sont souvent liées à un désamour pour la langue, un professeur qui n’a pas su donner envie d’apprendre, ou pire, qui a créé un blocage chez l’élève. Ces difficultés peuvent également être liées à un manque de confiance en soi et/ou une timidité qui peuvent transformer la prise de parole devant un groupe, en épreuve insurmontable.

Il est donc très important de créer une atmosphère propice à la communication en mettant tout en oeuvre pour gommer ces peurs irrationnelles, notamment celle de la peur de se tromper. Dans un parcours d’élève, on peut avoir été traumatisé par une réflexion, une moquerie, des notes très faibles et peu ou pas d’encouragements. Mais un élève ne devrait jamais avoir peur de l’erreur, et donc peur de s’exprimer en anglais.

Si vous souhaitez donc améliorer votre aisance et la qualité de votre expression orale en anglais, pensez d’abord à briser les chaines de la peur, car « Il y a de l’or dans l’erreur »!

Jérôme Damazie

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :